À propos de nous

« Master et Doctorat franco-allemands en sciences sociales (Mention Histoire) » de l’Historisches Seminar de l’université d’Heidelberg et de la Mention Histoire de l’École des Hautes Études en Sciences sociales (EHESS) : un titre imposant qui renvoie à la particularité et à l’excellence de cette coopération. Celle-ci offre en effet des possibilités variées et flexibles au sein des études d’histoire, dans deux des institutions les plus renommées de France et d’Allemagne.

Au cours de leurs études d’histoire, nos étudiants ont le privilège de pouvoir poursuivre des intérêts de recherche très personnels : le programme permet aussi bien des études orientées dans la recherche et bien encadrées au niveau du master, avec l’obtention d’un double diplôme de la part de l’université d’Heidelberg et de l’EHESS, qu’une liberté autorisant bien des possibilités et amenant à un doctorat binational. Le programme doctoral est ouvert aussi bien aux diplômé-e-s de Master de notre programme qui voudraient poursuivre et élargir leurs recherches, qu’aux étudiants d’autres universités.

Les lignes directrices de ce cursus intégré sont les suivantes :

  • l’introduction à des études autonomes dans les langues françaises et allemandes,
  • la transmission de connaissances spécifiques et approfondies mettant l’accent sur les traditions culturelles et scientifiques de l’historiographie de la France et de l’Allemagne ainsi que la transmission d’une expérience pratique attenant à celles-ci,
  • la combinaison et l’harmonisation des éléments caractéristiques des traditions académiques des deux pays,
  • une orientation de recherche conséquente dans les projets de recherches individuels des étudiant-e-s et doctorant-e-s, qui seront parfaitement encadrés par des tutrices et tuteurs des deux institutions,
  • une réflexion interdisciplinaire en sciences historiques et sociales,
  • une orientation pratique proche de la recherche et du milieu professionnel, entre autre par des stages et par la participation aux présentations et animations des workshops/ateliers.

Créé en 2008, à l’initiative de Thomas Maissen, professeur d’histoire moderne à l’Historisches Seminar d’Heidelberg, de sa collègue (aujourd’hui à Fribourg) Isabelle Deflers, ainsi que de Stephane Audoin-Rouzeau et de Vincent Duclert tous deux Directeurs d’études à l’EHESS, ce cursus de master peut déjà se vanter d’une certaine maturité. L’Université franco-allemande (UFA) finance ce cursus depuis sa création. C’est grâce à ce financement que celui-ci a déjà pu élargir son attractivité à l’échelle internationale, et produire nombre d’excellent-e-s diplômé-e-s. En 2012, les deux partenaires ont de surcroît convenu d’étendre la coopération au niveau des études de thèse et par conséquent d’intégrer le master au programme PhD-Track, financé par l’UFA.

Beaucoup d’enseignants, de coordinateurs et de coordinatrices engagés ont marqué durablement le programme : avant tout Isabelle Deflers, Moritz Baumstark et Johan Lange en ce qui concerne Heidelberg, et Franziska Heimburger, Jean-Dominique Delle Luche et Cléo M. Carastro concernant Paris. Depuis l’automne 2013, Antoine Lilti dirige le programme au nom de l’EHESS en tant que directeur de la Mention Histoire. A ses côtés : Julien Blanc et Emmanuel Saint-Fuscien occupent la place de directeurs adjoints, Antonin Dubois est professeur du séminaire franco-allemand et interlocuteur avec les étudiants, Marie Calvary s’occupe de la coordination concernant la partie administrative.
A Heidelberg, Nikolas Jaspert, professeur d’histoire médiévale, a pris la direction du programme à l’automne 2013, après que Thomas Maissen ait pris la direction de l’Institut historique allemand de Paris. Il est soutenu par Sebastian Kolditz (pour le programme doctoral) et Aaron Jochim (coordinateur du master) pour les questions administratives, tandis que Sven Externbrink forge le profil du cursus, en tant que professeur du colloque franco-allemand.

Voir aussi

Équipe
Les institutions