Télécommunication

Téléphone portable

Une des rares dernières cabines téléphoniques de Paris. Image : Rüdiger Wölk, Münster/CC-by

Il est évidemment plus cher de téléphoner en France et en Allemagne avec un forfait allemand dans le premier cas et français dans le second. Avec les différentes possibilités et offres des différents opérateurs et les avancées technologiques de notre temps – même dans le monde des historiens – cela ne semble plus être un problème. Il peut donc être très utile, pour dépasser le rituel de la composition des +33+ et +49, de se munir d’une carte Carte-SIM Prepaid dans le pays partenaire, pour pouvoir appeler librement ses camarades de master ou autres personnes. Les détenteurs de Smartphone peuvent évidemment passer par les différentes applications permettant une communication gratuite par le biais des différents réseaux sociaux. Pour la communication entre les étudiant-e-s et le tuteur à l’étranger, on peut toujours envisager des communications diverses, par le biais d’outils numériques tel Skype.

On n’utilise plus de numéro de téléphone fixe aujourd’hui dans les résidences étudiantes de Paris comme de Heidelberg. Les coûts d’installation sont donc pris en charge par les étudiants souhaitant en obtenir un. Dans les colocations ou logements privés, on peut parfois obtenir ce genre de service en accord avec les colocataires ou les propriétaires.


Accès internet dans les locaux des universités

A l’Université de Heidelberg, le système Eduroam est utilisé sur tous les appareils auxquels on se connectera avec ses identifiants (ex. Smartphone ou Notebook). L’accès se fait sur le réseau “eduroam” avec les identifiants délivrés avec le dossier universitaire (“Uni-ID”) et le mot de passe choisi. L’utilisation du réseau “UNI-WEBACCESS”  doit être évitée, car les données sont envoyées sans protection et qu’un nouveau choix de mot de passe et à chaque fois nécessaire. Plus d’informations sur la page Internet du site du centre informatique de l’Université de Heidelberg.

A l’EHESS de Paris, le système Eduroam est encore en cours d’élaboration. Les étudiant-e-s ayant déjà des données d’accès sur le système de Heidelberg peuvent d’ores et déjà l’utiliser. Le réseau “EHESS-Wifi” peut être utilisé.

 


Radio

Logo, an denen Schreiben des

Logo, anhand dessen Schreiben des “ARD ZDF Deutschlandradio” zu erkennen sind

En Allemagne, les étudiant-e-s reçoivent -normalement – un avis du  “ARD ZDF Deutschlandradio Beitragsservice”, peu de temps après leur recensement obligatoire à la mairie de la ville. Ils doivent par la suite payer la somme de 17.50 euros par mois, somme imposée à tout foyer, qu’ils possèdent une télévision ou un ordinateur, et qu’ils utilisent régulièrement une offre de radio, de télévision ou d’internet, ou rien de cela. Les seuls exceptions s’appliquent à certaines personnes en situation de handicap ou en lien avec des prestations sociales particulières du BAföG. Les étudiant-e-s y sont également obligés, et peuvent partager cette somme avec leurs colocataires, lorsque la situation le permet. Ignorer le “Beitragsservice” n’est pas conseillé. Cela implique de fortes amendes. Plus d’informations sur la page Internet du “ARD ZDF Deutschlandradio Beitragsservice”.

En France, il existe une contribution à l’audiovisuel public, d’une hauteur de 137 euros par an (payable 11,42 euros par mois). Seuls les propriétaires d’un logement, ayant également un appareil de réception radio sont obligés de s’y soumettre.